Claude Réva...

Publié le par PEILLE 2008

Claude Réva nous a quitté ce matin, 29 Novembre 2007. Artiste, auteur-compositeur, interprète, il avait sorti un premier album en 1968. Nous reproduisons ci-dessous le message envoyé par sa famille : « A vous tous qui êtes dans le carnet d'adresse mail de Claude... ami, connaissance, aventurier proche de Nice, sédentaire dispersé de par le monde, nous utilisons l'ordinateur de Claude pour vous annoncer sa mort soudaine, survenue dans son sommeil, dans la nuit de mercredi à jeudi...
Par ce mail, nous voulons déjà remercier les personnes qui nous ont témoigné leur soutien et leur affection, et annoncer à tous que ce dimanche 2 décembre à 15 heures, nous nous retrouverons sur la plage du forum (niveau bd Gambetta) pour partager notre émotion.
Un livre d'or sera ouvert à tous pour y apposer un mot, une photo, autre chose...
Plutôt que des fleurs, pour prolonger l'engagement auquel il tenait, nous proposerons à ceux qui le souhaitent, de faire un don destiné au Secours Populaire Français.
La crémation aura lieu le mercredi 5 décembre, à 10h au funérarium de la plaine du Var. »
 
MOI AUSSI

Une ville après l'autre et toujours la méfiance
Interdit aux nomades c'est écrit là en gros
Nous voilà repartis pour l'éternelle errance
La roulotte et les chiens la douzaine de marmots
Ce qu'ils sont sales tout de même ils n'ont qu'à travailler
Ils voudraient qu'on les loge et ils paient pas d'impôt
N'écoute pas Romani laisse-les bien gueuler
Et rejoue-moi un peu la ballade de Django
Je suis gitan moi aussi, je suis gitan

Paraît qu'aux USA certains noirs sont traqués
Matraqués quelquefois on leur lâche les chiens
Ici on est plus tendre avec nos étrangers
Trois bidonvilles sur quatre sont peuplés d'Algériens
Ils déparent quelque peu notre belle harmonie
Je sais bien ma bonne dame mais pour nous consoler
Dites-vous bien que s'ils retournent dans leur lointain pays
Où c'est-y qu'on trouvera la main d'oeuvre bon marché
Je suis Bicot moi aussi je suis Bicot

Quand on parle des Juifs, personne n'a rien contre eux
On leur trouve pourtant de curieuses façons
Commerçants et avares un soupçon prétentieux
La dernière guerre des ders n'a pas servi de leçon
Etoile jaune croix gammée et autres catastrophes
N'ont pas terni la race parfois même on dirait
Qu'il y en a plus qu'avant ah si j'étais Adolf
Enfin n'en parlons plus mais j'allais oublier
Je suis Youpin moi aussi, je suis Youpin

Tout ce que je viens de dire c'est histoire de causer
Et je ne voudrais pas vous donner des ulcères
Je suis un bon Français, bon époux et bon père
Et soigneusement aussi j'ordonne ma charité
Mon cerveau prend du ventre ma maison est chauffée
J'ai une large oreille un grand traversin
J'les mets sur ma conscience et j'dors à poings fermés
Advienne que pourra je ne suis pas Caïn
Je suis comme vous moi aussi je suis comme vous
 
Paroles: Claude Réva. Musique: Claude Réva   1973  "A contre courant"
© Le Chant du Monde

Publié dans INFORMATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article