"Errare humanum est, perseverare diabolicum !"

Publié le par PEILLE 2008

Nombre de Peilhasques sont inquiets voir en désaccord avec le projet de parking « Mary Garden »
-          Les conseillers municipaux n’ont pas tous le même avis ni la même conception du dit parking. Pour certains, 118 places avec 17 places gratuites, pour d’autres 176 places avec au moins 27 places gratuites. (En l’état c’est 80 à 90 places gratuites qui existent sur la place et sur le terrain « Simoni ») Un seul accord se fait autour des 3 places pour autocar.
-          Ce qui est certain c’est que nous manquons d’information et d’explication.
-          Un Peilhasque s’est engagé dans des échanges épistolaires avec nos édiles. Il n’a pour seule réponse reçu qu’une lettre sous la signature de M. le Maire, mettant en cause la forme de l’échange mais aucune réponse sur le fond.
-          Les travaux du parking vont priver Peille de plus de 70 places pendant de nombreux mois. Rien n’est prévu pour compenser, ce qui nous promet des difficultés incommensurables. (Merci de ne pas nous prendre pour des benêts en essayant de nous faire croire qu’un parking au tennis et ou au stade, suffira à compenser !) Sans compter le bruit sous les fenêtres de nos ainés.
-          Le financement du parking est loin d’être bouclé. Nous demandons à ce sujet de connaitre le point exact des subventions acquises et de leur montant venant tant de la Région PACA du Conseil Général 06 que de la CARF. Par la même occasion nous aimerions connaitre le montant restant à la charge de nos impôts locaux ou qui sera éventuellement compensé, par les produits de la vente de patrimoine communal, ou par les revenus attendus de la location, ou de la vente (peut être) des emplacements payants, voir des parcmètres.
-          Nous arrivons à la période estivale. Où auront lieu les festins ? Où se gareront les véhicules supplémentaires, tant des touristes que des Peilhasques revenant au village ?
-          Dans 11 mois nous aurons un nouveau Conseil municipal, qu’elle qu’en soit la composition, il est essentiel qu’il puisse « mettre à plat » cet énorme projet tant sur le plan financier qu’architectural et qui va transformer l’esthétique de l’ensemble de l’entrée la plus fréquentée de notre chef lieu. Ce projet, vieux de plus de 30 ans peut bien attendre onze mois de plus !
-          Nous suggérons à nos élus, qu’ils mettent à profit les mois à venir pour organiser une large campagne d’information et pourquoi pas un référendum d’initiative locale sur le projet. Ils n’en sortiront que plus grands quel qu’en soit le résultat.
Pour Peille2008@wanadoo.fr  Jacky Marcotte
 pour donner votre avis: postez un commentaire
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article